Rôle du TPI

Selon la Loi sur la sécurité incendie du Québec, la tâche de déterminer la cause et les circonstances des incendie revient aux directeurs des services de sécurité incendie. Dans la majorité des cas, le directeur délègue ce pouvoir aux TPI soit ceux de la division prévention, ceux de la MRC ou d'une municipalité voisine. Au sens de la même Loi, le corps de police à le mandat d'effectuer la RCCI lorsqu'il y a soit mort d'homme, un doute ou un ou des éléments qui ne permettent pas de conclure à la détermination exacte du point d'origine, du lieu d'origine ou que la cause n'est manifestement pas accidentelle.

Les TPI effectuent leurs RCCI selon les règles de l'art en s'inspirant de la norme NFPA 1033 et du Guide 921. Une formation reconnue par l'École nationale des pompiers du Québec (ENPQ) est d'ailleurs offerte aux TPI. Le TPI, une fois la RCCI complétée, doit normalement remplir un formulaire de transmission à l'intention du MSP.

La succès d'une RCCI dépend de plusieurs critères entre autre, la compétence et la rigueur du TPI, le type de scène et l'accès au point d'origine et la collaboration avec les pompiers.

Le TPI est un élément clé dans le processus d'analyse des incidents en vue de pouvoir mettre en place des moyens adéquats en éducation du public entre autre.

Le TPI peut également travailler pour une firme d'experts en RCCI dans le domaine privé.